Covidhub est devenu essentiel.news le 8 avril 2024, découvrez pourquoi.

Pétition lancée en Suisse pour prolonger l’interdiction des OGM

Prolongé quatre fois au Parlement, un moratoire expirera fin 2025.

Partager

Sur son site Protection des aliments, l’association pour des aliments sans OGM (organismes génétiquement modifiés) a lancé dimanche une pétition pour prolonger par le biais d’un moratoire l’interdiction des cultures génétiquement modifiées en Suisse.

Initiative Stop OGM de 2005

Adoptée en 2005 par une nette majorité de la population (initiative Stop OGM), cette interdiction concerne la culture commerciale de plantes génétiquement modifiées dans l’agriculture; la recherche n’est pas concernée.

Depuis son entrée en vigueur, le moratoire a été prolongé quatre fois par le Parlement, et expirera fin 2025. Les essais pour assouplir le moratoire ont jusqu’à présent toujours échoué. L’association explique sur son site Web:

Avec la dernière prolongation du moratoire, le Parlement a mandaté le Conseil fédéral de présenter une modification de la législation pour simplifier l’autorisation des plantes issues des nouvelles techniques génétiques. Le projet de cette loi est attendu pour mi-2024. Vers la mi-2025, le projet doit être discuté au Parlement fédéral.

Sans mesures de coexistence efficaces, l’existence d’une agriculture conventionnelle, biologique et biodynamique sans OGM est fortement menacée parce que la production sans OGM sera contaminée sans qu’on ne le remarque par de la pollinisation et de la pollinisation croisée. Ces cas de contaminations provoqueront d’importants dégâts économiques si la séparation des différentes chaînes de production n’est pas garantie. Il n’a jamais été possible de réaliser cette séparation au niveau mondial.

De plus, des brevets sur la technologie, sur son utilisation et sur les organismes obtenus avec elle renforcent la dépendance des agriculteurs des quelques multinationales de la chimie et des semences et entravent la sélection sans ingénierie génétique.

La pétition

Voici le texte complet de la pétition:

Un moratoire sur la culture commerciale de plantes génétiquement modifiées (ou plantes GM) dans l’agriculture a cours en Suisse. Cette interdiction temporaire de cultiver des plantes GM a son origine dans l’Initiative Stop OGM qui a été adoptée par une nette majorité en 2005. Elle ne restreint toutefois pas la science; la dissémination expérimentale à des fins de recherche est autorisée.

Le moratoire sur les OGM a fait ses preuves. Il est porté par une grande majorité de la population et de l’agriculture, car la production de plantes génétiquement modifiées comporte des risques : les conséquences de l’ingénierie génétique sur l’humain, l’animal et l’environnement ne sont toujours pas claires. En parallèle, l’agriculture sans OGM est en danger parce qu’il est quasiment impossible d’éviter ou de contrôler la dissémination de semences génétiquement modifiées. C’est pour cette raison que le Parlement a déjà prolongé quatre fois le moratoire. Ce dernier expire fin 2025.

L’industrie chimique et des semences a démarré une campagne de lobbying au Palais fédéral afin d’éviter une prolongation du moratoire. Elle veut supprimer le moratoire sur les OGM en vue de simplifier l’autorisation des plantes génétiquement modifiées.

Il n’est pas encore trop tard! Ensemble, nous pouvons contrecarrer les plans des multinationales et sauver le moratoire sur les OGM. Signez aujourd’hui encore la pétition destinée au Conseil fédéral et au Parlement pour protéger l’humain, l’animal et l’environnement.

Il faut prolonger le moratoire sur les OGM jusqu’à ce que des dispositions légales soient en vigueur qui permettent de garantir une agriculture sans OGM et d’exclure les risques pour l’humain et l’environnement.

Pour signer la pétition, il suffit de se rendre sur le site de l’association.