Covidhub est devenu essentiel.news le 8 avril 2024, découvrez pourquoi.

Etats-Unis: gouverneurs anti-confinement largement réélus

Les résultats des midterms ont donné une confortable avance à cinq dirigeants d'Etats (dont un démocrate) ayant largement supprimé les restrictions anti-Covid.

Partager

Par Hannah Ng, The Epoch times
17 novembre 2022

Brian Kemp en Géorgie, Ron DeSantis en Floride, Kristi Noem dans le Dakota du Sud, Kim Reynolds dans l’Iowa et Jared Polis (le seul démocrate de cette liste) dans le Colorado ont tous facilement remporté leur réélection, avec une marge de 18% en moyenne.

Les larges victoires des gouverneurs anti‑confinements contrastent fortement avec leurs victoires plus serrées en 2018. À cette époque, ces cinq mêmes candidats avaient gagné leur siège avec une marge de 3,7% en moyenne.

Floride

Parmi eux, Ron DeSantis s’est démarqué avec une marge de victoire de 19,4% contre 0,4% lors de sa première élection il y a quatre ans.

La Floride est un des États qui est resté ouvert pendant la majeure partie de la pandémie. Ron DeSantis a émis un ordre de confinement le 1er avril 2020, cette mesure n’aura duré que 30 jours.

Par ailleurs, il était globalement moins strict que ceux des autres États qui autorisaient les activités récréatives, mais limitaient à l’extrême les « activités essentielles».

«Notre économie a continué à fonctionner», a déclaré Ron DeSantis à Epoch Times en avril 2021. « C’était très différent de ce qu’on voyait dans certains de ces États en confinement.»

Alors que la Floride a obtenu de meilleurs résultats ou des résultats relativement identiques à ceux des États à confinements stricts en termes de mortalité liée au Covid, son économie était en plein essor par rapport à la Californie ou New York paralysés, par exemple.

Dakota du Sud

Kristi Noem est célèbre aux États‑Unis, car elle est la première femme gouverneure de son État. Sa marge de victoire de 27% (contre 3,4% en 2018) prouve la popularité de son approche non interventionniste.

Cette républicaine a tenu bon en refusant d’émettre l’ordre de rester chez soi pendant toute la durée de la pandémie. Le Dakota du Sud est le seul État à n’avoir jamais ordonné la fermeture d’un seul commerce ou d’une seule église, à n’avoir jamais imposé le confinement ou le port du masque, et à s’être abstenu de classer les entreprises en catégories essentielles et non essentielles.

«Le Covid n’a pas écrasé l’économie. Le gouvernement a écrasé l’économie», a déclaré Kristi Noem lors de la Conservative Political Action Conference (CPAC) à Orlando, en Floride, en février 2021.

Géorgie

En Géorgie, Brian Kemp a également remporté une victoire facile, contre Stacey Abrams, la candidate démocrate, avec un écart de 7,6% contre 1,4% en 2018. Brian Kemp a rapidement rouvert la Géorgie après avoir paralysé toutes les activités quotidiennes de l’État en mars 2020. Il a été un des premiers du pays à autoriser la réouverture des petites entreprises. Les écoliers géorgiens ont repris les cours plus tôt que dans la plupart des États.

Il a interrompu l’impôt de l’État sur le carburant pendant la pandémie. Il a également accordé des remboursements de l’impôt de l’État sur le revenu. Il n’a pas manqué de rappeler ses décisions lors de sa campagne.

Tout au long de la pandémie, Brian Kemp a également rejeté les appels visant à forcer le port du masque dans les écoles. Il a choisi de laisser les responsables locaux en décider eux‑mêmes: «Cela permettra aux parents d’avoir le dernier mot lorsqu’il s’agit de la santé et du bien‑être de leur enfant. C’est une mesure de bon sens qui donne la responsabilité aux parents – et non au gouvernement.»

Colorado

Au Colorado, Jared Polis a emprunté un chemin inhabituel en tant que démocrate, avec les confinements les plus brefs du pays, soit un mois seulement à partir du 26 mars 2020.

Il a également adopté une politique plus indulgente que les autres démocrates concernant les écoles. Polis avait ordonné leur fermeture pour le reste de l’année scolaire en avril 2020 tout en permettant aux districts de décider eux‑mêmes de commencer ou non l’année scolaire suivante par des cours en présentiel.

En décembre 2021, il a déclaré que l’état d’urgence Covid‑19 était «terminé». Il a également annoncé qu’il laisserait les décrets relatifs au port du masque à la discrétion des comtés et des municipalités.

Son travail pendant la pandémie a été applaudi par les électeurs du Colorado, qui l’ont remis en selle avec une marge de 18,1% (contre 10,6% en 2018)

Iowa

Dans l’Iowa, Kim Reynolds, républicaine, s’est également illustrée en maintenant les cours en présentiel pendant la pandémie tout en allant à l’encontre des décrets sur le port du masque. Elle a veillé à ce que les citoyens continuent de vivre normalement et librement.

Après la fermeture de la moitié des écoles durant l’année 2020, elle s’est ravisée et a signé une loi en janvier 2021 exigeant que les écoles restent ouvertes et que l’enseignement se fasse en présentiel.

En mai 2021, elle a signé une loi interdisant les décrets sur le port du masque dans les écoles publiques, ainsi que dans les villes et les comtés.

«L’État de l’Iowa redonne aux parents le contrôle de l’éducation de leurs enfants et prend des mesures plus importantes pour protéger les droits de tous les Iowiens à prendre leurs propres décisions en matière de soins de santé», déclarait‑elle à l’époque. «Je suis fière d’être le gouverneur d’un État qui valorise la responsabilité personnelle et les libertés individuelles.»

Par cette approche Kim Reynolds a gagné une grande popularité, ce qui lui a assuré une marge confortable de 18,6% contre 2,8% obtenus en 2018.